Dans un monde d'illusion a été créé le Firefly Mansion, pour corps et âmes perdues.
 

 :: … Firefly Mansion … :: Toit Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un monde illusoire | Ft. Zephyr

avatar
Messages : 75
Date d'inscription : 05/05/2018

Ce qu'il faut savoir
Race: Ange Déchu
Rune: Sagesse ᚻ
Poste: /
Mer 9 Mai - 17:26

Un monde illusoire

Ce monde n’avait pas changé grand-chose à ta condition. Tu étais là, seule, sur un toit à détailler l’horizon étincelant. Tu essayais de comprendre, ce monde était-il aléatoire ? Ou alors respectait-il une certaine logique ? Tu avais l’impression que cet empire n’était pas si illusoire, qu’il variait selon les humeurs, les sentiments qu’éprouvaient les êtres. Il restait cependant attractif dans n’importe quelles circonstances. C’était sûrement dû à ses couleurs vives et à ses formes séduisantes. En réalité c’était impossible de le décrire, car il évoluait encore et encore… Il était toujours animé, en mouvement telle une vague dans l’océan. Le ciel était lui-même changeant, il ne fallait décidément pas être épileptique dans cet univers. C’était comme si, il y avait des arc-en-ciel permanent, que le monde était libre de changer selon son envie et qu’il voulait toujours s’afficher comme magnifique au vu de tous.

Tu te grattais la tête avant de t’allonger sur la toiture du manoir. Tu sortais de quoi écrire pour consigner toutes ces informations. Tu voulais déchiffrer les secrets de ce monde qui arrivait en permanence à t’étonner. En tout cas tu n’avais fait que lorgner les environs depuis ton arrivé et tu n’avais cessé d’écrire mille et une théorie sur la chose. Tu posais délicatement ton carnet sur l’une des tuiles, pour pourvoir t’appuyer sur tes deux mains et te permettre de te relever en douceur. Une fois debout, une certaine envie te prenait. Tu désirais chanter pour te joindre au spectacle et tu n’avais pris que quelques secondes pour céder à cette envie.

Songeant à travers les souvenirs.
Perdant ma valise dans le brouillard.
Engourdissant les sens.
Je te sens t'éclipser.
Luttant pour continuer.
Tu t’accroches à un seul jour de plus.
L’amour devient cendres.
Avec tout ce que je souhaiterai dire.


Tu laissais les larmes couler de tes prunelles bleutées, il te manquait ton humain. Pourquoi n’étais-tu pas née humaine ? Juste pour lui… Car tu ne voulais que lui, tu ne désirais que lui. Tu essuyais tes larmes avant de te mettre à sourire.

« C’est vrai que tu préférais mon sourire à mes larmes… Maintenant il me faut vivre, vivre et ne jamais oublier le passé, juste… l’accepter. Alors je vais essayer, promis ! »

À peine avais-tu eu le temps de terminer ton beau discours, que tu sentais une tuile vaciller sous ton pied. La catastrophe était décidée à te faire chavirer en arrière, alors tu tombais, tu chutais en direction du sol. Ton cœur se mettait à palpiter et par chance tu avais réussi à t’accrocher à la gouttière du bâtiment. Tu jetais un vif coup d’œil en contrebas avant de déployer tes ailes angéliques. Tu te replaçais à un coin moins périlleux prenant appuie sur le haut de cheminée. Tu te remettais de tes émotions tout en rangeant tes ailes. C’était moins une, heureusement que personne n’était dans les environs, tu ne voulais pas que tout le monde sache que tu étais un ange.

Quand les ténèbres tombent.
Et t'encerclent.
Lorsque tu tombes.
Quand tu as peur et que tu es perdu.
Sois courageux.


Au moins ça t’avait inspiré, seulement tu restais seul. Si tu tombais, il n’y avait personne pour te rattraper, seul toi le pouvait. Toute ta vie tu n’avais fait qu’aider les autres pendant que toi tu chutais à chaque fois que tu t’accordais une gâterie. Heureusement que tu avais quitté le monde de l’ironie, là, même si la solitude te guettait, tu étais tranquille, tu avais le temps de réfléchir et surtout ton père n’était pas là pour te juger.

Tu t’étirais, ça faisait combien d’heures que tu traînais sur ce toit ? Tu n’avais plus la notion du temps à cause de cet univers dénaturé. Il te fallait arrêter de papillonner et saisir au plus vite le fonctionnement de tout ceci. Tu devais arrêter de bifurquer entre le bon et le mauvais côté et tu devais te limiter au bon. Il y avait sûrement ici des gens dans le même cas que toi, qui voulait savoir et en tant qu’ange c’était à toi de leur dire, de leur expliquer ce cirque.

Clink Clink

Tu te retournais, quelqu’un venait te rejoindre sur le toit, ou c’était ton imagination ? Tu fixais en tout cas l’origine de ce son et tu étais prête à fuir si jamais tu avais besoin d’en arriver là.


©LUNITY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 01/03/2018

Ce qu'il faut savoir
Race: Ange Déchu
Rune: Equilibre ᛞ
Poste: Jardinier
Jeu 10 Mai - 2:16



image
Un monde illusoire

Oh... Désolé.

Zephyr Lowell
Luna Walker
-
-


Le nombre de jours passés ici. Zephyr ne les comptait plus. De toute façon, c'était assez difficile de les compter dans un univers qui semble figer. Puis, même dans la réalité, il n'a jamais fait réellement attention au temps qui passait. Au point qu'il a complètement oublié son âge. Plus de 500 ans? ou peut-être plus encore? Il n'en sait rien, mais ce n'est pas un souci. Après tout pourquoi y faire attention alors qu'il est éternel? Ça ne sert à rien. Bref, ça semblait loin désormais le jour où il avait mis le pied dans ce manoir. Franchement, on doit l'avouer il s'était rapidement habitué à cet environnement. Sa petite vie tranquille ne semblait pas avoir réellement changé au final. Illusion ou pas. Il faisait ces petites choses, comme lorsqu'il vivait dans cette petite maison entourée de champs de fleurs. C'était son univers et il l'acceptait très bien et franchement si on lui donnait la possibilité de partir, il ne le ferait pas.

La guerre, la solitude, il avait laissé derrière lui. Ici, il pouvait se rendre utile. S'occuper de ce grand jardin magnifique pleines de fleurs inconnues qui aurait sans doute plu énormément à l'amour de sa vie. Puis, il pouvait aider autrui sans devoir voyager à travers le monde, alors que son corps ne lui permettait plus des déplacements aussi fréquents. Il pouvait également se retrouver seul s'il en avait besoin. Cet endroit lui offrait tout ce qu'il souhaitait, sauf une chose bien sûr. Ces amis perdus. En tout cas, c'était son nouveau chez lui. Aujourd'hui malheureusement, n'était pas l'une de ses meilleures journées. Il souffrait. Son corps lui faisait mal et dans c'est temps là, l'ange préférait s'isoler. Ce qu'il fit en traversant le manoir pour se rendre à un endroit qu'il allait souvent. Un endroit tranquille ou il pourra se plonger dans ces pensées et de s'échapper dans son petit monde intérieur.

Zephyr était monté sur le toit. Ce toit pentu où il y est difficile de marcher, surtout avec une jambe artificielle. Il faisait bien attention à la où il posait les pieds pour éviter de tomber ou d’accrocher une tuile fragilisé. Il n’avait rien pour se rattraper s’il venait par tomber. Pas de mur ou de barreau ou se rattraper ou encore pas d’ailes pour éviter une chute et de se retrouver écraser au sol plus loin. Être un ange et n’avoir jamais possédé d’ailes est un peu étrange, mais d’un côté normal pour un être doté de sangs humain. Puis, ça serait si mal de tomber de ces trois étages? Ce serait surement douloureux pendant un moment, mais au final peut-être qu’il trouverait la paix dans la mort? Ou peut-être au contraire… Cet endroit ne le laisserait sans doute pas partir. La vie en elle-même le voulait en vie pour une raison inconnue. Peut-être pour le punir de toutes ces années passées à faire l’idiot? À faire le mal? Il ne savait pas trop, mais il avait survécu à bien pire.

La guerre par exemple. Toute sa troupe y était passée. Même lui. Flynn. Il était pourtant bien présent ce jour-là, il était même le plus près, alors pourquoi l’explosion ne l’avait pas tué comme elle l’avait fait avec les autres? Ces personnes qu’il aime plus que tout. Quelque chose semble l’empêcher de quitter ce monde. Peut-être Flynn? Il l’avait sauvé? Zephyr ne se souvenait plus trop de ce moment, mais c’était fort possible. Enfin, même si ce genre d’idée noire était souvent présente à l’époque, aujourd’hui ce n’est plus le cas ou du moins plus rarement. Il ne tient pas à mourir. Pour Flynn. Oui, il ne lui souhaiterait pas cela. Surtout si c’est pour mourir aussi stupidement en chutant du toit. Quelle honte. S’il doit mourir un jour, il faut que ce soit un minimum classe non?

L’ange secoua légèrement la tête pour sortir de ces pensées. Les idées morbides commençaient tranquillement à l’envahir, il devait vite se ressaisir avant de sombrer plus loin dans celle-ci. Il avait une nouvelle fois abusé de son pouvoir, car il ne s’était jamais arrêté même ici. En plus certain esprit par ici était dans des états plus que lamentables, ce manoir accueille en grande partie des personnes perdues ou blessées, ce qui ne l’aidait pas à arrêter d’user de son pouvoir. Il ne souhaitait qu’une chose. Aider les autres. Même si cela ne lui cause que des inconvénients par la suite. Apaiser l’âme de quelqu’un était la seule chose qui lui restait pour se rendre utile, alors il ne s’arrêterait pas maintenant. Ce n’est qu’après avoir quitté ces pensées qu’il réalisa enfin qu’il n’était pas seul sur ce toit. Enfin, ça ne faisait pas si longtemps qu’il était arrivé non plus, son esprit avait défilé tout ça a une vitesse hallucinante.

Zephyr s’était arrêté dans sa marche sur ce toit dangereux. Devant lui se tenait un joli petit bout de femme qui l’observait également. Il marchait dans sa direction et pourtant, il ne l’avait même pas remarqué, du moins jusqu’à maintenant. Mais bon, il ne s’attendait pas à trouver quelqu’un ici. L’ancien militaire venait ici pour le calme et la solitude, c’était l'endroit idéal pour cela. Personne n’osait s’aventurer dans un tel endroit normalement. Cela lui permettait d’observer le paysage étrange, réel, mais à la fois irréel. Il aimait bien cela, même s’il doit l’avouer qu’il n’y comprenait pas bien cet endroit, mais d’un côté avait-il vraiment envie de savoir? L’inconnue c’est bien parfois. Puis, l’inconnue ne l’effrayait pas, il s’y sentait bien dans ce manoir bizarre.

Enfin voilà, il était silencieux depuis quelques secondes déjà. C’est peut-être un peu bizarre. L’ange devrait sans doute ouvrir la bouche pour ne pas avoir l’air louche. S’il ne l'a pas déjà l’air. Un grand mec lui fait face, l’observe, mais ne dit rien, ça doit être flippant pour elle. Zephyr finit cependant par se mettre une baffe mentale pour se secouer un peu et ouvrit la bouche après un instant tout en souriant doucement l’air un peu embarrasser, à la jeune femme qui était là.

- Ah je suis désolé ! Je suis surpris, je ne m’attendais pas à voir quelqu’un ici.

Avait-il dit simplement avant de se demander s’il devrait partir tranquillement de la même façon dont il était arrivé? Il ne souhaitait pas la déranger après tout, elle est venue s’isoler par ici pour une raison. D’ailleurs, il avait l’impression que quelque chose de familier émanait d’elle. Il ne pouvait pas mettre le doigt dessus cependant. Le regard orangé de l’homme était posé sur elle, alors qu’il l’observait. Il devait l’avouer, elle était vraiment magnifique. Ouais, il sait reconnaître ce genre de choses ! Zephyr reprit ensuite la parole.

-Je ne voulais pas vous déranger, excusez-moi. Je peux vous laisser si vous le souhaitez.

Son sourire était plus sincère alors qu’il attendait une réponse de la jeune femme désormais. Il était toujours debout. Personnellement, il ne voyait pas de problème à partager le toit avec d'autres, il ne lui appartient pas de toute façon, mais ce n’était peut-être pas le cas de tous.


@Shaynee sur Epicode



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 75
Date d'inscription : 05/05/2018

Ce qu'il faut savoir
Race: Ange Déchu
Rune: Sagesse ᚻ
Poste: /
Jeu 10 Mai - 23:19

Un monde illusoire

Les bruits s’amplifiaient, ton cœur palpitait. Qui ça pouvait bien être ? Un membre du manoir qui venait te gronder parce que tu étais sur les toits ? En tout cas tu laissais ton regard découvrir l’origine de tout ce vacarme. Sous la pression, tu serrais les dents. C’était quoi ce sentiment ? La peur ? Non, tu n’étais pas peureuse normalement. Tu soufflais légèrement, plissant les yeux un court instant, avant de les rouvrir, affolé. Un colosse venait se dessiner devant toi et ta première réaction avait été de reculer. Te voilà dos à un haut de cheminer, c’était mal parti si tu voulais fuir. Cependant le grand blond ne paraissait pas t’avoir vu, ou plutôt il t’ignorait. Tu fronçais les sourcils tout en continuant à le fixer.

Le blondinet semblait perdu dans ses pensées, du moins c’était la seule théorie que tu envisageais. Tu brisais ta garde, avançant légèrement vers lui. Il n’avait pas l’air méchant, juste imposant. Lorsque que tu franchissais une certaine proximité, une sensation étrange t’envahissait. Il s’avérait qu’il dégageait une aura qui t’était familière. Ce n’était pas celle d’un ange, mais ça s’en approchait. Tu passais une main dans tes cheveux, les ébouriffants. Tu devais dire quelque chose, n’importe quoi, mais rien ne te venait. C’était comme si les mots étaient scellés par le silence. Alors tu restais là, à le fixer telle une idiote.

L’homme s’approchait dangereusement de toi, il n’avait pas peur lui, il fallait dire qu’il avait le physique pour. Au moins il t’avait enfin repéré, néanmoins il ne te parlait pas pour autant, il se contentait de te lorgner. Tu en venais à rougir, gênée, répondant en croisant tes mains et en détournant le regard. Un beau garçon qui t’observait, tu n’allais pas tarder à exploser. Même à ton âge, ça t’embarrassait toujours autant ce genre de chose. Mais bon, au moins, il était dans le même état que toi.

Tu poussais un soupir de satisfaction quand tu entendais sa voix. Bien que grave, elle n’était pas agressive, juste agréable. Tu l’écoutais attentivement avant de lui adresser un sourire angélique. Ça devait être un adepte des toits. Tu notais qu’à l’avenir, tu ne devais plus t’y rendre pour ne pas le déranger. Tu te mettais à faire des petits gestes avec tes mains, avant de lui répondre, surprise par ce qu’il venait de dire.

« Bonjour, j’ai moi-même un peu paniqué quand j’ai entendu quelqu’un grimper sur le toit. Mais ne vous inquiétez pas, vous ne me dérangez pas ! Au contraire, ça me fait plaisir de rencontrer quelqu’un… ça fait si longtemps ! »

Tu adressais un énième sourire amical tout en t’inclinant légèrement.

« Ah oui d’ailleurs, je m’appelle Luna ! Tu peux me tutoyer, on est pas obligé de suivre les formalités ! »


Tu prenais l’une de ses mains pour les serrer dans les tiennes, rougissant légèrement, avant de l’entraîner avec toi dans une partie plus sécurisée du toit. Tu frissonnais au contact de sa peau, Il y avait comme lien invisible qui vous reliiez. Tu relâchais ton emprise, tout en te plaçant en face de lui. Tu plongeais tes prunelles dans ses pupilles aurore avant d’engager la conversation, curieuse de savoir qui il était et s’il en savait plus sur ce monde que toi.

« Sinon, toi tu t’appelles comment et surtout comment et pourquoi es-tu arrivé ici ? Tu connais l’origine de ce monde et ses logiques ? Enfin je ne sais pas si ça fait longtemps que tu es ici… Mais je voudrais vraiment comprendre comment ce monde marche. »

Ça faisait beaucoup de question en même temps, tu espérais ne pas l’effrayer, tu avais vraiment besoin de lui pour sortir de la solitude et comprendre comment marche cet univers.

« Je ne sais pas si c’est moi, mais depuis que tu es là, j’ai une sensation étrange que je ne peux expliquer… »


Ce n’était pas l’amour, c’était autres chose, une chose que tu n’avais jamais encore rencontrée. Peut-être que lui avait la réponse.


©LUNITY


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firefly Mansion :: … Firefly Mansion … :: Toit-
Sauter vers: