Dans un monde d'illusion a été créé le Firefly Mansion, pour corps et âmes perdues.
 

Lover Of Death ¤ Thanatos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Thanatos
avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 06/06/2018
Revenir en haut Aller en bas
Lover Of Death ¤ Thanatos


Thanatos

Vaporeux
Présentation -

Nom(s) : //
Prénom(s) : Thanatos, soit : La mort.
Surnom : Der Verräter
Âge : Depuis sa naissance, il a fait 548 tours du Soleil. Cependant, il n'en paraît qu'une vingtaine selon les standards humains.
Espèce : Démon
Sexe : Masculin
Orientation sexuelle : Pansexuel.
Nationalité : Génétiquement, il vient des Enfers. Cependant, une fois sur Terre, il a passé ses années en Allemagne.
Rang :
Rune : Protection ᛟ
Perso sur l'avatar ou lien vers l'artiste : Kcalb de The Gray Garden.

Pouvoir : Mort, désolation, destruction. Tel est le pouvoir dont Thanatos a hérité.

Une véritable bête de sang, à l'image de ce qu'il a un jour été. Tel était son pouvoir. Cependant, il fut scellé il y a plusieurs centaines d'années, avec son possesseur. Aujourd'hui, il ne reste que des vestiges de la magie destructrice que le démon pouvait autrefois contrôler.

Ce n'est plus que le témoin de la mort. Rien qu'en un regard, il peut savoir trois choses : si quelqu'un autour de lui va bientôt mourir ; indiqué par un corbeau faisant dans le ciel des ronds par-dessus la personne. Si quelqu'un a déjà été témoin de la mort ; indiqué par un halo noir flottant par-dessus sa tête. Si quelqu'un a déjà causé la mort ; indiqué par des ailes noires et plumeuses dans son dos. Ces indices ne sont visibles que par Thanatos et ne sont en aucun cas tangibles.

Et c'est tout. La force mystifiante, le pouvoir d'un démon vengeur et sanguinaire ; il a tout sacrifié pour s'extirper de sa prison de terre, lorsqu'on l'enferma pendant presque 100 ans. Il ne lui reste plus qu'un moyen d'accéder à cette force qu'il avait un jour possédée.

La colère. Le deuil. La tristesse. Seul les émotions les plus extrêmes lui permettent d'accéder à son réel pouvoir : le contrôle de sa propre énergie vitale. Il peut se servir de cette force qui l'anime pour créer quelque chose de tangible : un flot d'énergie cinétique démoniaque informe, se mouvant sous son contrôle mental. Cependant, vu qu'on a scellé ses pouvoirs, la destruction que cause ce pouvoir n'est plus qu'infime : elle agit comme une flamme, mais à un rythme d'incinération plus lent que celui du feu. Il ne peut pas en utiliser une grande masse en même temps, l'équivalent d'un ballon de soccer peut-être au grand maximum : s'il essaie de l'utiliser pendant plus de quelques secondes, il souffrira de violentes nausées par après et toussera du sang pendant quelques heures, et, s'il insiste et abuse de son énergie vitale, il peut tomber dans un coma de quelques jours.
Psychologie -
Thanatos est un homme au caractère changé par le temps. Le démon n'est pas très ouvert à l'égard des autres. Sa confiance n'est pas facilement accordée, mais il n'est pas inaccessible pour autant. Non. Il arrive à parler aux autres, à leur sourire sans une trace de malhonnêteté, mais il ne parle pas de lui-même, de ce qu'il a fait et de ce qu'il compte faire. Il se méfie aussi très facilement. Un seul geste ou mot suspect peut le mettre sur ses gardes. Malgré cela, il n'est pas du genre à attaquer les autres en premier. En fait, Thanatos n'aime pas particulièrement se battre. Lorsqu'il se retrouve dans uns situation de conflit, il cherche activement à parlementer avant d'asséner des coups. Cependant, il n'hésite pas à se défendre lorsqu'il est attaqué : sur ce point, il peut être considéré comme neutre, ne répliquant que lorsqu'il juge cela nécessaire pour sa survie ou celle des autres.

Aux premiers abords, on peut voir le démon comme une personne assez froide et inexpressive. Cette façade est très facile à démentir : en effet, il est en vérité très sensible. La seule façon de réellement le comprendre est de lire les expressions de son visage, car il ne dira jamais ce qu'il ressent à haute voix . Ce n'est pas une tâche difficile, car Thanatos est une personne très expressive. Même s'il n'aime pas montrer ses émotions, il a beaucoup de mal à mettre un masque. Dès qu'il est embarrassé ou surpris, il se retrouve sans moyens, à hausser la voix ou à être incapable de prononcer un mot. Pour en rajouter une couche, il est très simple de le rendre inconfortable : sa susceptibilité n'est pas nouvelle et n'est pas prête à partir. Il est également très difficile de mentir pour lui, car il a énormément de mal à gérer son stress. S'il se retrouve dans une situation dans laquelle il est inconfortable, il perd le contrôle de ses émotions et il a beaucoup de mal à limiter ses réactions ou, au contraire, à agir.

Même s'il est méfiant, Thanatos n'est pas une personne égoïste ou complètement renfermée. Il ne refuse jamais de rendre un service à un ami et n'est que rarement le premier à être hostile : il faut cependant arriver à faire de lui son ami, ce qui est déjà un défi en soi. Il est un peu grognon, mais il a généralement bon fond. Ses sourires sont toujours sincères. Son courroux est rare à voir, mais cependant dévastateur. Une fois énervé, il est difficile à calmer ; il n'a que peu de contrôle sur ce qu'il fait lorsqu'il perd les rênes de ses émotions. C'est également une bonne oreille pour ceux qui ont besoin de parler. Son expérience de vie lui donne une certaine rétrospective qui fait qu'il est capable de donner des conseils rationnels quant aux soucis quotidiens des autres. Pourtant, même s'il écoute, il n'a pas tendance à se confier beaucoup lui même. Il a honte de ses émotions. Exposer ses points faibles lui fait peur. Il se sent à découvert lorsqu'il parle de ses problèmes ou fait volontairement transparaître ses émotions, comme si on avait un avantage quant à lui. Ce qui ne pourrait pas être plus faux, car, en tant qu'observateur plus qu'acteur, il est très bon pour lire le visage des autres. D'un autre côté, il est très mauvais pour comprendre les intentions des autres. Si on veut l'attaquer, il peut voir que son interlocuteur stresse ; mais il est incapable d'apercevoir son hostilité ou sa soif de sang.

D'un autre côté, Thanatos est l'incarnation de la mort. Dans un passé lointain, il a déjà été une créature de sang, de devoir et de droiture inégalée. Une bête vengeresse, prête à tout pour satisfaire ses pulsions. Son ancien lui le complexe ; ses regrets ne semblent jamais vouloir le quitter. Une des plus grandes peurs du démon est de redevenir celui qu'il avait un jour été. Lui dire qu'il ne vaut pas mieux que celui qu'il était est l'une des façons les plus sûres de le mettre hors de soi. C'est l'une de ses cordes sensibles, mais c'est de loin celle qui lui fait le plus mal. Ironiquement, lorsqu'on l'utilise, il attaque celui qui lui a dit ça sur le champ ; même si cela ne fait que prouver ce qu'ils ont dit, rien que de penser à cette éventualité lui fait si peur qu'il perd toute once de compréhension qu'il a en lui. Son passé est définitivement la chose qu'il regrette le plus et si c'était possible, il ferait tout pour l'oublier.

Mis à part cela, Thanatos a plusieurs tics et passions excentriques. Déjà, c'est un véritable amoureux des chats. Dès qu'il en voit un, il ne peut s'empêcher d'être distrait par sa présence et attendri. Cela le porte à kidnapper plusieurs chats et à les cacher à des endroits qui seraient subtils si seulement les félins ne partaient pas ou ne miaulaient pas... La seconde passion du démon monochrome, aussi étrange soit-elle, est le thé. Il connaît en connaît un rayon sur ses variétés et sur les meilleures façons de les infuser pour que le goût soit exactement comme il le souhaite. Sa dernière passion est la littérature. Lors de son exil sur Terre, il a passé de nombreuses années seul, en compagnie de la nature et de la lecture. Cela a fait de lui un érudit, ayant soif de connaissances et curieux comme tout. Il lui arrive des fois d'espionner des conversations qu'il ne veut ou ne peut pas rejoindre seulement pour savoir de quoi on parle. La politesse ou les bonnes manières sont optionnelles pour lui lorsqu'il le souhaite ; il parle toujours aux autres avec le plus grand des respects, même à ceux qu'il n'apprécie pas, mais ses actions sont peu dictées par cette morale.

Le rapport entre le démon et ce nouveau monde est plutôt spécial. Il voit le manoir comme une chance de tourner la page sur son passé et de se créer un nouvelle vie, bercé par les illusions. Il est prêt à nier l'existence de son passé s'il n'y a rien ni personne pour le lui rappeler. Avec cette nouvelle chance, il compte essayer de repartir à zéro : âmes perdues à rencontrer, environnement neuf à découvrir. Thanatos n'est pas prêt à accorder sa confiance, mais il voit en ce monde et ses illusions une occasion de cicatriser.

Son espoir brille facilement ; son âme d'enfant ne l'a jamais quitté. Innocence, naïveté ? Derrière sa carapace, un peu des deux se cachent. Malgré sa méfiance, malgré ses regrets, il n'a jamais perdu cet espoir qu'un jour il pourra avoir une belle vie, qu'on l'acceptera, qu'il ne sera plus seul, mais surtout, qu'il s'acceptera lui-même.
Physique -
Thanatos est un être au physique particulier. Il est difficile, voir même impossible de le confondre avec qui que ce soit. Déjà, on peut voir sa taille. Il fait exactement 1m83, ce qui n'est pas exactement petit. Ensuite, en allant de faut en bas, on aperçoit de longues cornes qui trônent sur le haut de son crâne. Celles-ci sont noires et courbées au niveau de sa tête avant de s'allonger vers le haut. Les cheveux dans lesquels elles sont basées sont complètement blancs et assez courts, ne descendant pas beaucoup plus bas que sa tête. Son visage n'a pas l'air aussi viril et fort que celui de certains Il a définitivement l'air d'un homme, certes, mais il n'a jamais développé de fossettes profondes et n'a jamais pu arborer ni la barbe, ni la moustache. De toute façon, ce n'était pas comme si des poils faciaux blancs seraient visibles sur sa peau complètement blanche. Les seuls moments où on y voit un peu de couleur est lorsqu'il rougit, ce qui, peu étonnement, n'est pas une occurrence rare. Les yeux de Thanatos sont eux aussi très spéciaux. Ses sclères sont noires, alors que ses iris sont blancs. Ses dents sont aussi très particulières : triangulaires, tranchantes comme celles d'un requin. Les vêtements que le démon porte sont le plus souvent les mêmes : un costard-cravate noir par-dessus une simple chemise blanche, accompagné de pantalons propres et de chaussures noires. Ses mains sont également bandées, cachant ce qui pourrait être des blessures ou des cicatrices. Ses ongles sont naturellement noirs, chose mystérieuse qui en a fait penser plus d'un, en vain. Il se recouvre d'un grand manteau gris foncé dont il n'enfile pas les manches. Le col de son manteau est fait de plumes de corbeau véritables. La bordure du bas de son vêtement est faite de plusieurs losanges noirs. Il porte rarement d'autres habits que ceux-là. Certains pourraient croire que c'est pour se donner un style, d'autres pourraient plutôt croire que c'est pour cacher son absence de muscles (qui n'est pas qu'une rumeur, par ailleurs), mais la véritable raison de son manque de variété niveau garde-robe reste inconnue.
Histoire -
Il est né il y a longtemps, bien longtemps. Fils de cruels et sanguinaires démons, ils fut laissé dans son doux berceau alors que père et mère partirent en pèlerinage sur Terre pour prouver leur fidélité à leur souverain ultime, le Malin. Là-bas, ils connurent leur propre fin, aussi insignifiante que l'amour aveugle qu'ils portaient envers leur roi et aussi sanglante que ce que le karma pouvait leur donner suite aux innombrables mutilations et tortures qu'ils avaient infligé à une multitude d'innocents brisés.

L'enfant se retrouva donc sans famille avant même qu'il ne puisse reconnaître leur visage. Cependant, c'est lorsque ses parents biologiques, les deux fous qui lui ont donné vie, perdirent la leur et se firent remplacer par un gardien tout autre que son histoire commença.

Cet homme, qui avait recueilli cet orphelin, avait en ce jour pris une décision qui avait complètement changé sa vie. Ce démon, qui aurait pu voir une vie paisible et normale, était désormais lié à une destinée toute autre. Sanglante, solitaire; triste, si seulement il n'avait pas vécu une existence aussi pathétique que celle de ses géniteurs, l'espace d'un instant.

En Enfer, les démons vivent dans différentes villes. Chacune d'entre elles est dirigée par un Diable, un démon à la grande influence et à l'aura indomptable. Les Diables sont les subordonnés directs du Malin, dirigeant suprême du monde du dessous. Cet homme qui avait recueilli un enfant abandonné alors qu'il était vulnérable et dans le besoin n'était en vérité pas mieux que ses géniteurs, mais d'une façon complètement différente. Il n'avait pas soif de sang ou de vengeance, mais de pouvoir. Et, peu importe à quel point cela pouvait paraître presque bénin dans un endroit aussi tordu que l'Enfer, la soif de pouvoir de ce démon se trouvait être plus destructrice que la rage la plus profonde du plus violent des soldats.

Cet homme aux sombres desseins ramena cet enfant dans sa demeure. Il éleva le jeune garçon qu'il avait recueilli comme son fils, allant même jusqu'à lui faire croire qu'il était réellement son père et que sa mère était morte d'une maladie peu après sa naissance. Enfant à l'âme innocente, il ne connaissait pas encore le concept de mensonge. Avalant tout ce qu'on lui disait, les rêves de conquête de ce faux père commencèrent à prendre forme. Enfonçant des idées malsaines profondément dans l'âme de ce jeune garçon, il fit de lui sa marionnette. On lui apprit les arts du combat, de la stratégie et on l'éduqua grandement à propos de l'histoire des Enfers et des langues, savoirs qu'il a perdus au fil des siècles.

Une fois adulte, ce jeune enfant n'avait plus rien de ce qu'il avait un jour été. Désormais, il n'était qu'une machine de guerre, prêt à répandre le sang aux simples ordres de celui qu'il pensait être son père. Cependant, il n'était pas stupide ; il n'était jamais sorti en dehors de son jardin, mais il n'était pas ignorant quant au monde qui l'entourait.

L'alliance parfaite des bras et du cerveau. Un chef à suivre, quelqu'un de fort qui donnerait envie aux démons de l'écouter, alors que, dans l'ombre, le marionnettiste prenait les véritables décisions. Intelligent, mais pas malin. Fort, mais naïf. La poupée parfaite d'un homme qui n'avait pas pu être ce qu'il avait forgé.  

Une machine de guerre. C'était ce qu'il était devenu. Dès lors, son Diable l'envoya sur Terre, prêt à assassiner leurs ennemis jurés, ceux que les démons voulaient voir périr dans d'atroces souffrances : les anges.

Et c'est ce qu'il fit, pendant de longues décennies. Un simple soldat de pied, qui écoutait ce qu'on lui disait sans réfléchir. Les ambitions de son père, de celui qu'il pensait être son père jamais réalisées, car son fils n'était qu'un incapable.

Donc, pour le motiver à se battre, cet homme à l'esprit tordu et manipulateur lui dévoila la vérité quant à ses parents. Comment ils étaient partis en guerre, eux aussi, et qu'ils avaient été tués, massacrés par des anges.

Motivé par la haine et la soif de vengeance, il retourna se battre. Ses intentions étaient beaucoup plus claires qu'à ses débuts : semer la mort. Tuer. Tuer Tuer.

Il n'était pas mieux que ses parents biologiques à ce niveau là. Des êtres fous, sans limites ni contrôle. Le sang était tout pour eux. Tels parents, tel enfant.

Grâce à sa rage nouvelle, il développa grandement ses pouvoirs en peu de temps. Cette force, couplée avec son intelligence et sa folle envie de meurtre, acclamée par les autres démons, lui permit de monter les échelons de la hiérarchie infernale à une vitesse ahurissante.

C'est à ce moment là qu'on l'appela Thanatos pour la première fois. La mort.

---

Jusqu'à un jour où il revint chez lui suite à plusieurs mois d'absence. Peu importe à quel point on insistait pour lui parler, il ne prononçait pas un mot. L'homme qui l'avait adopté tenta tant bien que mal de le faire parler, n'importe quoi, disait-il, mais seulement un mot. Le silence. Perdant patience, il ne se priva pas de battre son fils, et ce sans qu'il ne se défende, ni même ne daigne lui adresser un regard.

Il ne redevint vraiment vivant que quelques jours plus tard, lorsqu'il se mit à dire à qui voulait bien l'entendre que la guerre devait cesser et que ce qu'ils faisaient était mal.

On tenta de l'arrêter, mais Thanatos n'arrivait pas à l'accepter. Il devait faire passer son message, ou mourir en essayant. Il lutta donc contre les gardes, les soldats, ses anciens amis, mais, malgré sa puissance, accumulée au fil des combats et des années, il ne put rien faire. Il ne fut pas tué ; on lui donnerait une leçon avant son exécution pour traîtrise. On montrerait l'exemple à ceux qui penseraient que ce serait une bonne idée de répandre ce genre d'idées parmi les rangs infernaux.

À la place, il fut enfermé pendant presque 100 ans avant de s'échapper, sacrifiant ses pouvoirs pour obtenir sa liberté. Pour ne pas se faire retrouver, Thanatos fuit sur Terre. Il resta là où il s'était retrouvé suite à son arrivée, soit en Allemagne. Sa vie là-bas fut bien plus ennuyante qu'en Enfer, bien plus paisible. Il se construisit de ses mains une petite maison en campagne, sur une terre peu fertile qu'un humain lui échangea contre quelques services. Il passa les âges dans cette petite maison, mais, arrêtant d'effectuer des tâches physiques, il perdit sa musculature de soldat avec les années, déjà très difficilement acquise, vu qu'il n'était pas un ardent fan de sport. Son pouvoir servait à se battre, mais il devait bien savoir tenir l'épée. Sa collection de bouquins grossit, il se découvrit un amour fou pour le thé, les chat et les potins, et il devint ce qu'il est désormais : un intello renfermé, pas assez fort pour battre un pigeon à mains nues, mais amoureux de la vie. Même avec tout ce qui s'était passé, il essayait de profiter de la vie qu'il menait désormais, mais il n'arrivait pas à faire abstraction de ses erreurs.

Les années passèrent. Près de son chez-lui, des guerres commencèrent à avoir lieu. De la propagande, des élections, des combats, des idées racistes auxquelles il aurait pu croire si seulement il n'était pas aussi convaincu que tout cela était faux. Face à cette nouvelle menace face à sa vie paisible, Thanatos ramassa son baluchon et partit à nouveau, laissant tout derrière lui pour éviter d'avoir à revivre les douleurs de la mort.

Au cours de ses voyages, il put voir des choses terribles : des corbeaux, tournant au-dessus de la tête de beaucoup.

Il découvrit bien vite leur signification : cette personne en aurait bientôt fini avec la vie.

Il découvrit également plusieurs autres motifs, signifiant différentes choses quant aux personnes qu'il rencontrait : le halo noir, signe qu'on a déjà vu la mort et les ailes noires, signe que cette personne avait déjà causé la fin d'une autre.

Très, très longtemps plus tard, les voyages du démon le menèrent sur un chemin désert et nocturne. Un sentier en forêt, brumeux, seulement illuminé par la lumière des lucioles. Suivant le chemin sans se poser une seule question, il arriva aux portes du manoir, dans un monde où illusion et réalité ne faisaient qu'un.
/span>

Et toi ?
Pseudo : Mayux
Âge : 15 piges, et ouais !
Comment avez vous découvert le forum ? Waku
Qu'en pensez vous ? Il est beau. Sérieusement, les couleurs sont agréables, la communauté a l'air accueillante, je suis contente de m'y être inscrite !
Code du règlement

Code par Anuska


Dernière édition par Thanatos le Jeu 21 Juin - 4:29, édité 4 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Orwell Grëtta
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 01/03/2018

Ce qu'il faut savoir
Race: Feu-Follet
Rune: Protection ᛟ
Poste: /
Revenir en haut Aller en bas
Re: Lover Of Death ¤ Thanatos
Re bienvenue Thanatos !!
Hâte de voir ce que va donner ta fiche hug
Waa 15 ans ! A cet âge j'écrivais pas aussi bien huhu. Bon courage et si tu as des questions, je suis là!
love


Voir le profil de l'utilisateur
Luna Walker
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 05/05/2018

Ce qu'il faut savoir
Race: Ange Déchu
Rune: Sagesse ᚻ
Poste: /
Revenir en haut Aller en bas
Re: Lover Of Death ¤ Thanatos
Bienvenuuuue hug hug

Je rejoins Orwell sur ce point, tu écris vraiment super bien et en plus à 15 ans... Tu m'en vois jaloux huhu !

J'ai hâte de lire la suite, plus que le pouvoir et l'histoire courage !
Des bisouss love

Ps : j'en ai profité pour régler les problèmes de codage sur ta fiche huhu, comme ça tu ne te prends pas la tête avec ça.


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Re: Lover Of Death ¤ Thanatos
Lover Of Death ¤ Thanatos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firefly Mansion :: registre et identités :: Éclosion des Personnages :: Éclosions en Cours-