Dans un monde d'illusion a été créé le Firefly Mansion, pour corps et âmes perdues.
 

Voler en éclats (100%)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Apatite
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 19/03/2018

Ce qu'il faut savoir
Race: Alien
Rune: Sagesse ᚻ
Poste: /
Revenir en haut Aller en bas
Voler en éclats (100%)


Apatite

SYcophante
Présentation -

Nom(s) : Aucun ;
Prénom(s) : Apatite ;
Surnom : Apa ;
Âge : Ne sait pas (entre 100 et 200) ;
Espèce : Alien ;
Sexe : Féminin ;
Orientation sexuelle : bi ;
Nationalité : planète Phospholyte;
Rang : https://zupimages.net/up/18/12/j7qc.png ;
Rune : Sagesse ᚻ ;
Perso sur l'avatar ou lien vers l'artiste : Phosphophyllite (Houseki no Kuni) ;

Pouvoir : Apatite peut "voler en éclats" (se démembrer tel un cristaux,
puis se rematérialiser à volonté, quelque soit la distance à laquelle son membre a été projeté)
Psychologie -
On dit que les cristaux n'ont pas d'âme, n'ont pas de pensée ni d'émotion. Pourtant, très loin de la terre, sur notre planète, là où nous descendons des pierres précieuses, nous avons autant d'émotions différentes que d'éclats de nuances de couleur.
Apatite. C'est mon nom et il me va à merveille car mes nuances de bleues sont si nombreuses qu'on ne peut pas dire que je suis une simple pierre sans vie.
Je suis une jeune fille pleine d'énergie, éclatante, pétillante, même. Je sais rire lorsqu'il le faut, mais pleurer aussi.
D'ailleurs, mes nuances de rire sont multiples elles aussi. Je peux rire aux éclats,
ou rire avec tintement subtil, ou peut être aussi rire en silence. Mes pleurs sont parfois de cristal, ou parfois ils brillent de mille lueurs, reflétant contre les murs ses centaines de pétillements.
D'autres fois, je me mets en colère, mais c'est si rare que, lorsque ça m'arrive, je peux m'éclater en mille morceaux, me fracasser contre le sol, ou exploser de rage. Mais cela n'est arrivé que trois ou quatre fois dans ma courte vie.
Enfin, j'ai un petit coeur fragile quand il s'agit d'amour. Je tombe facilement sous le charme d'une personne rencontrée, et j'ai de suite envie de connaître cette personne un peu mieux. On ne peut pas dire que j'ai un coeur de pierre.
Physique -
Physiquement, je pourrais ressembler à n'importe qui si je n'avais pas les cheveux bleus et cristalisés, si je n'avais pas les yeux d'un bleu si étrange que mon regard paraît de pierre. A part ces quelques détails -loin d'être peu visibles,
je ne vous le cache pas, - je suis à peu près dans les normes "humaines". Mon corps se tient sur deux jambes, j'ai un visage plutôt mignon et bien dessiné, mes bras et mes jambes sont fins, j'ai un corps assez mince mais je ne suis pas très grande. Certains personnes diront que je suis belle, d'autres diront que je ne ressemble pas à grand chose. Mais, dans l'ensemble, je ne suis pas une personne bien laide.
Au niveau des habits, je m'habille d'une chemise blanche par dessus laquelle je mets un vêtement noir qui me donne l'air d'une étudiante japonaise. Je porte souvent un short ou une jupe noire, accompagnée de bottes de même couleur.
Dernière chose, ma peau est très pâle est plus dure qu'une peau humaine.
Histoire -
Sur notre planète, là haut, très loin dans l'espace, nous ne naissons pas d'un homme et d'une femme. Nous n'avons pas de parents, pas de famille,
et pas de frères et soeurs.
Il existe des milliards de planètes, mais aucune n'est semblable à Phospholyte, aussi appelée le lieu des milles éclats. Et lorsque nous naissons, nous n'avons pour seul nom que le nom de la pierre de laquelle nous sommes nés. Mon nom était Apatite, et nous étions une bonne douzaine à nous appeler comme ça dans la grotte dans laquelle nous vivions.
Pourtant, nous étions tous très différents.
J'ai grandi avec les autres de mon clan, je me suis liée d'amitié avec un petit groupe de personne aux noms tous différents. Il y avait Rubis, Emeraude, et Anthracite. Nous nous entendions tous bien et alors que nous grandissions, nous apprîmes plein de choses et nous devînmes importants au sein du clan.
Anthracite était mon meilleur ami qui devint d'ailleurs bien plus qu'un ami. Lui et moi finîmes par nous marier. Nous nous aimions très forts et nous décidâmes même de prendre soin d'une pierre future, comme pour avoir un enfant. Cela se faisait parfois dans notre clan. Si un couple souhaitait s'occuper d'un pierre, il le pouvait en en choisissant une qu'ils décideraient d'élever par la suite.
Anthracite voulut absolument choisir une opale.
Elle finit par émerger de sa coquille et elle s'avéra être une charmante petite demoiselle que nous prîmes sous notre aile.
A partir de ce moment là, tout changea et tout bascula dans ma vie.
Je ne vous l'ai probablement pas dit, mais les pierres de grandissent pas de la même façon que les êtres humains. Ils ne passent jamais par l'étape de bébé et ont tout de suite l'apparence d'une jeune fille de 13 ans.
Opale grandissait vite et Anthracite finit par ne plus m'accorder un seul temps. J'appréciais beaucoup Opale, mais je me rendais peu à peu compte que mon cher et bien aimé n'avait d'yeux plus que pour elle.
Un soir, alors que j'étais de ne pas censée rentrer à la grotte et passer la soirée avec Rubis, je décidai de changer mon plan au dernier moment. Je retournai chez moi, furtivement, et découvris la scène d'horreur qui s'offrait à moi. Anthracite et Opale m'avaient tous les deux trahis. Ils étaient là, deux amoureux, et la différence d'âge ne se voyait presque plus. Elle n'avait que 10 ans mais elle avait l'air d'en avoir 20 (pour un humain) et Anthracite en avait 20 ans de plus qu'elle, mais les pierres ne vieillissant que très lentement à partir d'un certain âge, on ne voyait guère qu'il était si vieux. Opale était sans aucun doute plus belle que moi, et je comprenais parfaitement qu'il se soit tournée vers elle ainsi. Après tout, moi aussi je ne niais pas avoir eu une certaine attirance pour cette personne.
Mais les voir tous les deux ainsi me rendait folle, et en colère. La tristesse qui émanait de moi se transformait peu à peu en rage et je dû m'éloigner de ma maison pour retrouver légèrement mon calme.
Je ne savais pas quoi faire. Repartir comme si de rien n'était ? Rentrer chez moi pour les surprendre dans leurs ébats ? Tout cela n'avait aucun sens pour moi, et plus je réflechissais, plus je me disais qu'il fallait que je parte de cette planète.
Cette idée absurde n'était probablement pas la meilleure, mais à cet instant là, je n'avais qu'une envie, c'était quitter ce monde, aller sur une autre planète où trouver d'autres personnes.
Je fis donc demi tour et me rendis dans le centre-ville, où se trouvait un Port Spatial. En général, les gens louaient un petit vaisseau pour se rendre sur des étoiles proches, mais il existait aussi de longues croisières qui menaient très très loin.
En arrivant au Port, j'allai donc demander aux agents qu'elle était la planète la plus proche où elle pouvait se rendre à présent.
On me dit que la Planète Bleue était une destination plutôt sympathique pour passer des vacances, mais qu'un retour était obligatoire. J'acquiesçai, achetai un aller-retour, et j'attendis de longues heures durant le vaisseau qui partirait à la tombée de la nuit. C'était un vaisseau qui ne ressemblait en rien à un vaisseau. Il ressemblait simplement à un rocher, afin de rester discret en entrant dans l'atmosphère de la Terre. Les humains ne connaissaient pas encore notre existence et certains soupçonnaient que s'ils apprenaient qu'une planète de pierres précieuses était vivable, nous risquerions d'être envahis par les terriens.
Ainsi, en entrant dans cet étrange vaisseau, je me sentis soudainement stupide. J'allais dans un endroit inconnu, en ayant l'intention de ne jamais revenir. Certes, j'avais toujours le billet de retour au cas où, mais je sentais que si je partais, je ne reviendrais pas. 
Le vaisseau s'ébranla, et il partit dans l'espace en moins de dix minutes. Nos vaisseaux allaient vite, nous atteindrions la terre dans peu de temps.
En effet, le trajet dura seulement une trentaine d'heures et bientôt, nous entrâmes dans l'atmosphère, discrètement, au beau milieu de la nuit, au dessus d'un pays qui, visiblement, s'appelait le Pérou.
Lorsqu'il se posa en silence sur la Terre ferme, les quelques voyageurs descendirent en parant de leurs vacances.
Le retour étant prévu pour dans deux semaines, le temps m'étais compté. Je devais effacer ma trace, car, sans cela, je serais obligée de rentrer chez moi. Je décidai ainsi de faire croire à ma mort en orchestrant tout un stratagème qui fonctionna sans trop d'encombres. Officiellement, j'étais morte en me noyant. Ils ne retrouvèrent pas mon corps, bien sûr, mais j'avais laissé des indices qui prouvaient que j'avais rendu l'âme.
Ainsi, deux semaines plus tard, le vaisseau repartit sans moi et je me retrouvai seule, sue cette étrange planète, dans un pays étrangement étrange.
Je vécu 30 ans, cachée dans les montagnes. Personne ne pouvait me voir là où j'étais mais je commençais à manquer de présence et j'avais besoin de rencontrer des gens. Je sortis donc de ma cachette et descendis les montagnes.
Quelques mois plus tard, je rencontrai un homme qui pensait que j'étais une étoile tombée du ciel, une descendante dans anciens dieux incas, ou quelque chose du genre. Il resta avec moi et j'en tombai amoureuse. Il était la seule personne qui connaissait mon véritable visage.
Malheureusement, toutes les choses ont une fin et, un jour qu'il était parti en ville, il ne revint pas. Je ne sus jamais s'il était mort ou s'il m'avait simplement abandonnée, je ne retrouvai aucun indice et j'avais peur de me montrer aux autres.
30 années encore, je restai seule dans ces montagnes, espionnant les montagnards qui passaient par là.
Un jour, une magnifique jeune femme se tordit la cheville et fut incapable de se relever. Elle marchait seule et je me sentis obligée de lui venir en aide. Je l'amenai dans la jolie cachette que je m'étais fabriquée et la soignai rapidement. Elle me remercia et repartit.
Je ne la revis pas mais je sentis qu'une fois de plus, j'étais tombée amoureuse de quelqu'un. Cette fois, le fait de ne jamais la revoir fut beaucoup plus dur pour moi et je voulus partir à sa recherche.
Je fis mes bagages, pris la route de nuit, et suivis la direction qu'elle avait emprunté quelques jours plus tard.
Au bout du chemin, je trouvai un étrange manoir. Pensant y retrouver la femme que je recherchais, j'ouvris la porte et y entrai pour ne jamais ressortir.

Et toi ?
Pseudo : Lulu ;
Âge : 19 ans
Comment avez vous découvert le forum ? Partenaire
Qu'en pensez vous ? Le contexte est un peu flou, il manque peut être des infos, même si ça a son charme  dancing (Et du coup il faudrait mettre en place une FAQ aussi)
Code du règlement

Code par Anuska


Dernière édition par Apatite le Dim 25 Mar - 15:32, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Orwell Grëtta
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 01/03/2018

Ce qu'il faut savoir
Race: Feu-Follet
Rune: Protection ᛟ
Poste: /
Revenir en haut Aller en bas
Re: Voler en éclats (100%)
Oooh bienvenuuue ! love
J'aime beaucoup ton avatar !
Bonne chance pour ta présentation, si tu as des questions je suis là !
(Effectivement, la FAQ peut être envisageable... Je vais sérieusement y songer..)
A plus hug


Voir le profil de l'utilisateur
Apatite
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 19/03/2018

Ce qu'il faut savoir
Race: Alien
Rune: Sagesse ᚻ
Poste: /
Revenir en haut Aller en bas
Re: Voler en éclats (100%)
Merciii hug
j'ai fini !


Voir le profil de l'utilisateur
Orwell Grëtta
avatar
Messages : 176
Date d'inscription : 01/03/2018

Ce qu'il faut savoir
Race: Feu-Follet
Rune: Protection ᛟ
Poste: /
Revenir en haut Aller en bas
Re: Voler en éclats (100%)
Chouette ! love
Oooh Sycophante !!! Trop bien il y avait toujours personne dans ce groupe !
J'adore ton histoire elle est originale et je n'ai rien à redire sur le physique et le caractère !
Tu as un style d'écriture bien sympathique j'ai hâte de voir ce que ça donne en RP !! dancing
Apatite est un personnage très intéressant qui a vécu une étrange histoire, j'aime beaucoup la façon dont tu amènes les éléments, c'est super !
En plus son pouvoir est hyper stylé et bien pratique ! ronde
Bon, je n'ai rien d'autre à ajouter alors je vais te mettre ton petit message de validation et ensuite tu pourras commencer la grande aventure qui t'attend !


VALIDATION DE

Apatite

Te voici validée Apatite !
Je te souhaite encore une fois la bienvenue dans notre communauté ! Je tiens à t'informer que ton personnage a été accepté au Firefly Mansion et qu'il peut dès à présent commencer à RP.
En premier lieu, j'espère que tu as bien lu tout ce qu'il se trouvait dans les fondements. Si c'est le cas, tu peux aller poster ton journal de bord qui t'aidera à suivre tes relations et tes RPs en cours. Une fois cela fait, tu peux aller poster une demande de RP, de chambre et de poste (si tu le souhaites) à cet endroit. Tout cela est facultatif mais il est fortement conseillé de le faire avant de se lancer de l'aventure !
J'espère que tu vas te plaire parmi nous et que tu trouveras aisément ta place dans notre petite famille fort sympathique,
Au revoir et à très bientôt !

Code par Anuska



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Re: Voler en éclats (100%)
Voler en éclats (100%)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firefly Mansion :: registre et identités :: Éclosion des Personnages :: Éclosions Terminées-